FR
facebook twitter instagram youtube itunes

Press

Sugar Sammy juge à La France a un incroyable talent
by Stéphanie Vallet
2018-07-09

Installé en France depuis près de deux ans, Sugar Sammy s'est taillé une place au sein du jury de l'émission La France a un incroyable talent. Tout juste sorti de scène à Kuala Lampur, en Malaisie, l'humoriste a répondu aux questions de La Presseconcernant son nouveau mandat à l'émission de la chaîne M6, qui rejoint chaque semaine en moyenne près de 3,5 millions de téléspectateurs.

Comment as-tu été pressenti par M6? Est-ce que ce nouveau mandat va interférer avec tes spectacles?

On a signé les contrats la semaine dernière. Il y a un mois, l'équipe de M6 et les producteurs sont venus voir mon spectacle. On a eu quelques réunions, et ça a abouti. 

Ça ne va pas interférer dans mes spectacles. Les enregistrements, ce sont les deux dernières semaines d'août. Les spectacles débutent à l'automne à l'Alhambra, et je fais aussi trois mois de tournée en France et dans la francophonie. La diffusion de l'émission débute en octobre. Alors ça va bien accompagner les spectacles!

Reprends-tu le siège laissé vacant par Gilbert Rozon?

Deux juges sont partis, dont Gilbert. Je fais mon entrée aux côtés de Marie-Anne James pour rejoindre Éric Antoine et Hélène Ségara. L'idée était d'ajouter quelque chose de différent au show. Je pense apporter la culture canadienne, québécoise, autant francophone qu'anglophone. Mon bagage va venir colorer l'émission très différemment. J'ai un vécu comme artiste pendant 22 ans aussi. Je veux garder mon côté baveux.  

Considères-tu cette expérience comme un bond en avant dans ta carrière française? 

Dans les versions de l'émission sur d'autres territoires, ce sont des humoristes de renom comme Howie Mandel ou Michael McIntyre qui occupent le siège de juge. C'est un siège intéressant pour un humoriste! C'est aussi le début d'une relation avec le public de M6 et l'équipe de FremantleMedia, avec qui j'ai de très bonnes relations. On discute déjà d'autres affaires.

Ça signifie que tu ne reviendras pas de sitôt au Québec?

Non! Il y a trop de matière pour un humoriste comme moi au Québec! Je viens de voir ce qui s'est passé avec le spectacle SLĀV et c'est très inspirant. Je m'amuse trop ici et mon second spectacle s'écrit déjà très bien avec tout ce qui se passe en ce moment.

 

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE